" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Revue santé plante bien-être

Chou frisé ou chou kale : origine, propriétés, conservation

19 Octobre 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Bienfaits des légumes

Origine du chou kale

La culture du chou kale remonterait à l'Antiquité, dans le pourtour méditerranéen. Au Moyen Âge, le kale était très cultivé par les paysans grâce à la résistance au froid. Mais c'est surtout en Europe du Nord (Écosse, Allemagne, Hollande, Scandinavie...) qu'ils s'implante durablement. Très à la mode depuis quelques années aux États Unis, le chou kale n'y est introduit qu'au XVII siècle, par les Anglais.

Chou frisé ou chou kale : origine, propriétés, conservation

Le chou kale en soupe, salade, gratin... Ce légume ancien peu calorique et riche en nutriments, fait un retour remarqué sur les étals. La saison de ce chou, commence dès le mois de septembre jusqu'au début du printemps.

 

Propriétés du chou frisé

Très peu calorique (49 kcal/100 g), le chou kale est très riche en calcium (deux fois plus que le lait), en vitamines A, C et K, en potassium, phosphore, fer, manganèse, oméga-3... ainsi qu'en fibres.

Ce légume ancien est un véritable cocktail d'énergie !

 

Variétés de choux

Également appelé chou plume, frisé non pommé, chou à vache ou à lapin... Le kale est un chou possédant de longues feuilles plus ou moins frisées.

Il en existe 3 grandes variétés : le rouge (ou de Russie), qui arbore des feuilles vertes assez découpées et des tiges tirant sur le violet ; le frisé, le plus résistant au froid mais également le plus " dur " sous la dent ; et le noir (ou lacinato), le plus nutritif mais également le plus aimer, aux feuilles d'un vert bleuté.

 

Conservation du chou kale

Choisir le chou frisé ou chou kale avec de belles feuilles brillantes et drues.

Enveloppez-le dans un linge ou un sac perforé et conservez-le une semaine maximum, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Le chou se congèle aussi bien, après avoir été ébouillanté, rafraîchi et séché parfaitement.

Comment le consommer ?

Comme les épinards, retirez les tiges dures et amères. Vous pouvez le consommer cru, ou cuit, mais la cuisson doit être courte (à la vapeur ou à l'eau, poêlé...). On le trouve souvent dans les magasins bios.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article