" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Revue santé plante bien-être
Articles récents

Perdre du poids avec le régime hyperprotéiné

27 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

Le régime hyperprotéiné s'adresse aux femmes et aux hommes qui souhaitent perdre du poids rapidement, environ 2 à 3 kilos les cinq premiers jours !

 

Perdre du poids avec le régime hyperprotéiné

La méthode hyperprotéinée basée sur l'acétone : privé de sucres (lents et rapides), l'organisme puise dans ses graisses de réserves. Je vous laisse découvrir ses grands principes...

Elle se passe en trois étapes

1. Des protéines seulement pendant trois à sept jours. Les quantités sont libres. Attention, il faut boire jusqu'à deux litres d'eau par jour pour aider les reins à éliminer les corps cétoniques (les déchets issus de la combustion des graisses).

2. On ajoute des légumes, sans limite de quantité, aux protéines " pures ". Les étapes 1 et 2 sont modulables : deux jours de protéines pures et cinq jours de protéines + légumes, ou le contraire.

3. On stabilise pour ne pas reprendre de poids ! C'est le régime de l'étape 2, complété de féculents, de fruits et de laitages. Il faut bien mentionner que le régime hyperprotéiné n'a pas pour but la prise de masse mais de maintenir la masse musculaire existante pendant que la masse grasse est brûlée.

Combien de kilos perd t'on avec le régime hyperprotéiné

 

La durée de suivi du régime hyperprotéiné est conditionnée par le nombre de kilos à perdre. Pour une phase d'attaque de cinq jours, on peut considérer de façon indicative que la perte de poids est de 2 à 3 kilos. En ce qui concerne la phase de " croisière " elle est estimée à une semaine par kilos perdus. Enfin, la phase de consolidation est évaluée à 10 jours par kilos perdus.

Il faut compter en moyenne deux mois et demi pour perdre 10 kilos, puis 3 mois et demi de consolidation, soit six mois de régime.

Attention aux écarts :
particulièrement strict, ce régime n'autorise aucun écart pendant les deux premières étapes (régime de protéines pures et régime mixte), sous peine de tout faire capoter... et de repartir à zéro. Par contre, les écarts sont tolérés lors de la phase de stabilisation et de retour à la normale. Il suffit de les compenser par des séquences de régime de protéines pures...

 

Quoi manger pour un régime hyperprotéiné

 

À la première étape, les aliments riches en protéines sont les seuls autorisés : viandes maigres, volailles sans la peau, poissons, abats, œufs, fruits de mer, laitage à 0 % de matières grasses, lait écrémé...

Ou alors les sachets hyperprotéinés. Dans l'étape mixe, les légumes sont les bienvenus surtout ceux à faible teneur en glucides (courgettes, tomate, haricots verts, poireaux, choux, salades...). Les féculents (pommes de terre, pâtes, pois riz, lentilles, pain...) ne sont pas autorisés à ce stade, mais le sont lors de la consolidation avec les fruits et les laitages.

Comment ne pas reprendre les kilos perdus

 

Pour ne pas reprendre les kilos perdus lors du régime hyperprotéiné, la stabilisation est indispensable. Elle consiste à compléter le régime alimentaire de la phase mixte avec des aliments jusqu'alors interdits pour arriver à un régime alimentaire plus proche de la " normale ".

Avantage : il suffit ensuite de réintroduire des étapes de protéines pures dans son alimentation de façon ponctuelle ou régulière pour compenser d'éventuelles prises de poids ou des excès alimentaires.

Le régime hyperprotéiné est-il pour vous ?
Si vous aimez manger en quantité, si vous voulez manger quand vous voulez, si vous êtes pressé(e) de perdre vos premier kilos, si vous êtes motivé(e) et patient(e).

Attention : oubliez ce régime si vous avez des problèmes rénaux, du diabète, si vous êtes de nature constipée ou si vous n'êtes pas carnivore.

Lire la suite

Bienfaits de l'origan en infusion, dans l'eau du bain

21 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Bienfaits des plantes

L'origan est une petite plante vivace à tige dressée, d'environ 40 à 60 cm de haut, à l'aspect duveteux et à l'odeur très aromatique. Elle est souvent confondue avec la marjolaine.

Il est apprécié depuis l'Antiquité pour faciliter le digestion, mais il est aussi anti-infectieux, antiseptique respiratoire, antispasmodique, antitussif, bactéricide, carminatif, cholalogue, emménagogue et expectorant.

Bienfaits de l'origan en infusion, dans l'eau du bain

 

Bienfaits de l'origan en infusion

 

Cette surprenante infusion de couleur rougeâtre est surnommée " thé rouge ".

Apéritive ou digestive, elle soigne aussi les infections respiratoires (en inhalations) soulage les toux grasses, les rhumatismes, ainsi que diverse maladies de peau. Cela fait beaucoup de bonnes raisons pour utiliser l'origan ailleurs que sur les pizzas...

En infusion : 1 cuillère à café de sommités fleuries d'origan, pour une tasse d'eau bouillante. Faites infuser pendant 10 minutes. Buvez avant, pendant ou après chaque repas cette infusion qui peut se passer de sucre.

 

Bienfaits de l'origan dans l'eau du bain

 

Dans l'eau du bain : 300 g d'origan de sommités fleuries fraîche ou 200 g de sommités fleuries sèches, pour 2 litre d'eau. Portez l'eau à ébullition. Jetez l'origan dans l'eau bouillante, puis couvrez et laissez infuser hors du feu pendant 30 minutes. Filtrez et ajoutez la préparation à l'eau de votre bain qui deviendra ainsi tonifiant. Un bain d'origan permet de lutter contre la fatigue musculaire et les courbatures.

 

Macération huileuse :

un petit bouquet d'origan sec, environ 250 ml d'huile d'olive. Ajoutez l'origan sec (s'il est frais, laissez-le préalablement se faner dans un torchon pendant 48 h) dans l'huile. Laisser macérer pendant un mois avant de filtrer cette huile que vous pourrez ensuite utiliser quotidiennement en cuisine, ou pour masser les muscles contractés.

 

Son histoire

L'origan est originaire du bassin méditerranéen et d'Asie centrale. Il en existe une trentaine de variétés qui poussent partout en Europe et qui sont récoltées pendant l'été, de juillet à septembre. Toutes les parties de la plante sont utilisées : tiges, feuilles et fleurs. Elle est parfaite dans les plats à base de tomates, fromage frais, légumes, viandes grillées et pizza notamment.

Précaution

L'origan contient de la vitamine K. Les personnes prenant des médicaments anticoagulants doivent limiter l'usage de l'origan à des utilisations culinaires occasionnelles. De plus, c'est un excitant à dose élevées. Les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter d'en consommer en grande quantité.

Lire la suite

Aubépine : utilisation en tisane, en sirop et lotion

17 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Bienfaits des plantes

Les fleurs les feuilles et les baies d'aubépine sont pleines de bienfaits pour notre santé : antioxydantes, calmantes, cardiotoniques, antispasmodique, relaxante, diurétiques et tonique du système nerveux. Les baies, astringentes, sont utilisées surtout dans les cas de diarrhées.

Cette charmante fleur, annonciatrice des beaux jours, atténue la nervosité et l'anxiété des grands adultes comme des petits enfants. Son infusion prise le soir prépare à une nuit calme et lutte contre les troubles du sommeil.

L'aubépine est aussi une excellente amie des femmes, en pré-ménopause et ménopause, dont elle soulage les désagréables manifestations. Les fleurs se récoltent à peine ouvertes en mai. C'est une plante très abondante et facile à trouver. Vous pouvez profiter d'une promenade à la campagne pour en faire la provision !

Tisane d'aubépine

Aubépine : utilisation en tisane, en sirop et lotion

1 cuillère à café de fleurs d'aubépine, pour une tasse d'eau bouillante. Faire infuser pendant 10 minutes. Cette tisane douce et aromatique peut se boire sans sucre.

 

Sirop d'aubépine

500 g de fleurs fraîches juste ouvertes, 1/2 litre d'eau, du sucre brut de canne.

Versez les fleurs dans une casserole et recouvrez-les avec l'eau. Portez à ébullition, puis recouvrez et laissez infuser hors du feu pendant 30 minutes. Filtrez. Pesez le liquide et ajoutez-lui son poids en sucre. Remettez dans la casserole. Portez à ébullition et laisser bouillir 10 minutes. Mettez en bouteilles.

Ce sirop, qui possède toutes les vertus de l'aubépine, pourra également être dégusté largement allongé d'eau, en guise de boisson de détente, par tous les membres de la famille.

 

Lotion d'aubépine

10 g de fleurs et fruits d'aubépine, 250 ml d'eau.

Préparez en décoction pendant 3 minutes. Filtrez. Utilisez cette lotion deux fois par jour contre la couperose et les rougeurs du visage. Vous pouvez la conserver au réfrigérateur pendant 5 jours.

 

Son histoire

L'aubépine est un arbuste épineux aux fleurs de couleurs blanches ou roses, que les romains utilisaient pour garnir la chambre nuptiale ainsi que les berceaux des nouveaux nés. Les médecins Grecs l'utilisaient pour soulager les troubles cardiovasculaires, ce n'est qu'au 20 XX siècle que des études on mis en avant les propriétés sédatives et anxiolytiques de l'aubépine.

 

Lire la suite

Eczéma : remèdes de grand-mère pour soulager

13 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Remèdes de grand-mère

Rien de tel que les remèdes de grand-mère pour soulager l'eczéma : irritation, démangeaison...

Eczéma : remèdes de grand-mère pour soulager

 

Irritation de l'eczéma

 

L'irritation causée par l'eczéma se calme avec de l'eau de mer mais pas avec de l'eau douce. Alors, si vous avez la chance d'habiter à proximité de la mer, baignez-vous autant que possible. 

Pour les autres, recréer la plage à la maison en prenant du sel de mer non raffiné (ou du sel de la mer morte), diluez-le dans l'eau et appliquez cette eau de mer reconstituée à l'aide de compresses sur les zones hyper prurigineuses. Il existe aussi des ampoules d'eau de mer chez le pharmacien.

Pour apaiser le " feu " et les démangeaisons provoqués par une grosse lésion, faites un emplâtre avec les fleurs de camomille que vous venez de boire en tisane. Récupérez-les au fond de votre théière et faites-en un petit paquet à appliquer directement sur la plaque d'eczéma. Recouvrez d'une compresse et d'un bandage pour garder l'emplâtre en place pendant au moins 20 minutes. L'apaisement est quasi immédiat.

 

Le blé pour un bain apaisant

 

Quand les plaques d'eczéma couvrent différents endroits du corps, prenez un bain additionné d'une poignée d'amidon de blé que vous trouverez en pharmacie. Pratique également, notamment lorsque l'on voyage, des bains tout prêts, à base d'avoine colloïdale, sont également disponibles. Demandez conseil à votre pharmacien.

 

Noyer ou bourrache selon la plaie

 

Pour les eczémas suintants, des feuilles de noyer. Préférez, en application locale, des compresses d'infusion de feuilles de noyer (Juglans regia). Si c'est très inflammatoire et d'aspect infecté, utilisez la feuille de chou (écrasée avec un rouleau à pâtisserie puis chauffée dans une assiette au-dessus d'une casserole d'eau bouillante) directement sur la lésion.

Pour les eczémas secs, de l'huile de bourrache. Privilégiez les huiles de bourrache et d'onagre en cure d'un mois minimum (complément alimentaire). Appliquez localement des fleurs de pensée sauvage ou de camomille en emplâtre et hydratez la peau avec de l'huile d'amande douce.

 

Lire la suite

Homéopathie pour maigrir, perdre du poids

9 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

L'homéopathie serait la solution efficace pour perdre du poids, maigrir d'où on veut, facilement... et pour longtemps. Ventre plat, fringales, rétention d'eau, cellulite : voici les solutions homéopathiques.

 

Homéopathie pour retrouver un ventre plat

Homéopathie pour retrouver un ventre plat

 

Des rondeurs au niveau du ventre ? Pas de panique ! Certains remèdes homéopathiques permettraient de retrouver un joli ventre plat en agissant, non pas directement sur la perte de poids, mais plutôt sur le transit (en limitant les ballonnements, notamment).

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Lycopodium 5CH (haut du ventre gonflé), Carbo Vegetabilis 5CH (bas du ventre gonflé) ou china rubra 5ch (si tout le ventre est gonflé).

Posologie : 2 granules trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après.

À noter : le traitement doit être arrêté quand les ballonnements disparaissent.

Homéopathie pour affiner sa taille

Homéopathie pour affiner sa taille

 

Envie d'une taille plus svelte ? Ce serait possible avec l'homéopathie ! Quelques gouttes de traitement permettraient d'affiner cette zone " à risque " sans efforts.

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Piloselle (teinture mère). Posologie : 20 gouttes 3 fois par jour (nature ou diluée dans un peu d'eau), pendant 3 semaines. À noter : il faut respecter une semaine d'arrêt entre deux cures.

Bas du ventre, hanches, cuisses : vous avez tout essayé pour éliminer les rondeurs qui s'y sont accumulées, en vain... Pourquoi ne pas essayer l'homéopathie ?

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : thuya occidentalis 5 ch

posologie 2 granules trois fois par jour (de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après), 1 semaine par mois. À noter : le traitement peut être renouvelé si les rondeurs persistent.

 

Homéopathie contre les fringales

Selon notre spécialiste, l'homéopathie pourrait permettre de limiter les fringales.

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Anacardum orientalis 9 CH (fringale liée au stress), Ignatia amara 5 CH (fringale liée à l'ennui) ou Antimonium Crudum 9 CH (envie de grignoter en permanence).

Posologie : Anacardum orientalis 9 CH : 2 granules dès que l'envie de grignoter apparaît - Antimonium Crudum 9 CH et Ignatia amara 5 CH : 2 granules trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant le repas, ou une heure après.

À noter : le traitement doit être arrêté quand les fringales disparaissent.

Homéopathie contre la rétention d'eau
Homéopathie contre la rétention d'eau

 

Vous surveillez votre ligne mais n'arrivez pas à mincir ? Il peut s'agir de rétention d'eau. Explication : quand l'organisme emmagasine plus d'eau qu'il n'en élimine, il gonfle... et ça pèse lourd sur la balance !

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Natrum Sulfuricum 5 CH (rétention d'eau généralisée), ThuyaOccidentalis 5 CH (rétention d'eau au niveau des fesses et des cuisses).

Posologie : 2 granules trois fois par jour (de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après), 1 semaine par mois. À noter : le traitement peut être renouvelé si la rétention d'eau persiste.

 

Homéopathie pour drainer

Un bon drainage est la clé d'un régime efficace ! Foie, reins, peau, circulation sanguine, " il diminue les facteurs polluants ".

Il est aussi conseillé de consulter un médecin homéopathe qui établira un traitement adapté à votre profil. " L'homéopathie est une médecine de la personne qui tient compte des caractéristiques de chacun [morphologie...]", insiste le spécialiste. En clair : le régime homéopathique qui fonctionne chez votre voisine ne marchera probablement pas sur vous !

 

Nombreux bienfaits de l'homéopathie sont encore à l'étude...

L'homéopathie suscite de nombreuses polémiques. Certains ne jurent que par cette médecine, tandis que d'autres la refusent catégoriquement ! En fait, il existe très peu, voire pas, d'études démontrant ses réels bienfaits... même sur l'amincissement. "

Il n'y a pas eu encore d'études randomisées parce qu'il n'y a pas un, mais plusieurs médicaments conseillés dans la perte de poids ", explique le Dr Albert-Claude Quemoun. Cependant, il ajoute : " j'ai déjà vu des femmes perdre jusqu'à 20 kilos en associant homéopathie, alimentation saine et activité physique ".

Lire la suite

Comment utiliser le citron pour maigrir

8 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

Le citron associé à une bonne alimentation, va naturellement purifier votre organisme du fait de son action amaigrissante et détoxifiant. Brûle graisse, il peut être utilisé afin de vous aider à vous débarrasser des kilos en trop, notamment dans le cadre d'un régime alimentaire couplé à une pratique sportive.

Alors si vous souhaitez vous sentir mieux dans votre corps, mettez du citron dans votre assiette !

Recette au jus de citron pour maigrir

Comment utiliser le citron pour maigrir

Rien de plus simple pour réaliser une tisane brûle graisse. Procurez-vous un citron jaune ou un citron vert et de l'eau chaude. Dans une tasse ou un bol, versez l'eau et le jus d'une moitié de citron, puis buvez cette décoction.

L'idéal est de la consommer le matin à jeun, après le lever. Durant la journée, vous pouvez également consommer de l'eau tiède ou à température  additionnée de jus de citron.

Pour booster d'autant plus les effets de cette tisane brûle graisse au jus de citron, il est possible de rajouter du miel, du thé vert ou encore un petit morceau de gingembre frais découpé en fines lamelles.

Attention : pas d'abus si vous avez des maux d'estomac où des problèmes rénaux.

 

Bienfaits du citron

Il possède de nombreux bienfaits pour la santé. Il renferme des bios flavonoïdes et autres antioxydants de choix, mais également une multitudes de vitamines notamment la vitamine C.

Cet agrume est également efficace pour lutter contre les kilos en trop et la graisse abdominale afin de retrouver un ventre plat. En plus de son action brûle graisse, il possède un effet détoxifiant et coupe-faim, très utile pour perdre du poids.

Lire la suite

Régime à 1200 calories : menu type

7 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

Pour maigrir efficacement, la meilleure méthode doit comporter toutes les familles d'aliments, ne pas dérégler le corps, être rassasiante, car la faim est l'ennemie des régimes, et préserver les goûts de chacun.

Exemple de menus.

On préconise de commencer à 1200 calories par jour, au moins 2 à 3 semaines, pour débuter la perte de poids sans carences ni fonte musculaire.

Puis on passe à un palier prolongé de 1500 calories jusqu'au poids désiré (un homme commencera à cette étape). Enfin, on " atterrit " à 1800 calories pour se stabiliser. À long terme, si le poids est stable, on peut aller à 2000 calories par jour.

 

Régime à 1200 calories : menu type

 

Menu type à 1200 calories par jour

 

À quoi donne droit le menu à 1200 calories ? On mange de tout, avec assez d'aliments rassasiants riches en protéines. Et on ne boit pas de boissons sucrées.

Un petit déjeuner complet

(250 à 300 calories) : un laitage (un verre de lait demi-écrémé, un yaourt nature ou un bol de fromage blanc à 0 %), un fruit ou un verre de " vrai " jus, 2 tartines de pain avec 5 g de beurre ou 30 g de céréales. Si vous n'avez pas faim, emportez un fruit et deux biscuits type petit-beurre pour 11 heures.

Au déjeuner

Un sandwich de temps à autre est possible, mais ne doit pas être la règle. Il faut un repas complet (400 à 500 calories) : des crudités (1 c. à soupe de vinaigrette maximum), environ 100 g de viande ou de poisson ou 2 œufs, généreusement accompagnés de légumes et de 100 g (cuits) de féculents (2 c. à soupe de riz ou légumes secs, 2 pommes de terre moyennes ou 2 tranches de pain), un laitage allégé et un fruit. Pour accompagner les légumes, vous pouvez faire une sauce tomate maison avec très peu d'huile ou mettre 1 c. à soupe de crème allégée à 15 %.

Dans l'après-midi

Prenez une collation (environ 100 calories) avec un fruit ou deux biscuits secs, ou 10 à 12 amandes.

Le dîner doit être assez léger

(300 à 400 calories) : une part de viande ou de poisson, ou 2 œufs, avec beaucoup de légumes, un laitage allégé et un fruit si vous avez encore faim. Éventuellement, savourez 1 ou 2 carrés de chocolat. Si vous adorez les légumes et vous sentez bien, vous pouvez poursuivre cette phase 1 ou 2 mois (dans l'idéal jusqu'à avoir perdu au moins 30 % de votre excès de poids). En revanche, si les féculents vous manquent, passez un peu plus vite à l'étape 1500 calories.

Menu type à 1500 calories par jours

 

Qu'ajoute-t-on pour le menu à 1500 calories ?

Vous restez sur la même base et ajoutez 300 calories par jour soit en mangeant un peu plus de pain, de féculents ou de produits sucrés, soit en vous offrant un extra (fromage ou verre de vin).

Au petit déjeuner

Vous pouvez manger 70 g de pain avec 10 g de beurre et une pointe de confiture, ou 5 biscottes, ou 40 g de céréales avec le lait ou le fromage blanc.

Au déjeuner

150 g de féculents cuits ou deux belles tranches de pain.

Au dîner

vous pouvez ajouter des féculents (50 g) ou une tranche de pain. Un peu plus de sucre signifie par jour 2 morceaux dans vos thés ou cafés, ou un plaisir (ou deux si vous n'utilisez pas les morceaux de sucre) comme deux carrés de chocolat, une crème caramel ou chocolat...

 

Conseils pour débuter un régime

 

Avant tout, il faut comprendre pourquoi on a pris du poids. Ce peut être à cause des régimes, de la gourmandise, de la sédentarité, mais aussi en raison d'un problème de santé, un problème psychologique, ou suite à une prise de médicaments.

Faire le point avec son médecin est important. Ensuite, il faut le déclic de vraie motivation pour avoir envie de changer de façon durable votre comportement alimentaire. Car il faut également de la motivation pour décider de manger moins gras, moins sucré : on va la trouver dans le désir de changer de vie, le plaisir de manger sainement, de se sentir mieux dans sa peau.

 

Les risques des régimes

 

La plupart des régimes sont trop restrictifs (500 à 1000 calories par jour) ou déséquilibrés. Certes, au début, ils permettent une belle perte de poids. Mais une fois le régime arrêté, les kilos reviennent vite et parfois plus nombreux ! Car, dès que vous diminuez trop votre apport calorique, le corps se défend. Il va chercher les calories qui lui manquent dans les muscles et il économise ses dépenses caloriques.

Lorsque vous vous remettez à manger, c'est le classique phénomène de yo-yo avec reprise de poids. Au fil des régimes, votre corps dépense moins de calories, devient plus gras et de moins en moins musclé.

Quels régimes éviter ?

Tous les régimes qui suppriment des familles d'aliments induisent des carences en vitamines, minéraux, oligo-éléments, potentiellement néfaste pour la santé (un risque de déminéralisation des os, par exemple), ainsi qu'une fatigue parfois importante. Un bon régime ne doit pas fatiguer.

Lire la suite

Soigner les aphtes avec les remèdes de grand-mère

6 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Remèdes de grand-mère

Les aphtes sont des petites ulcérations blanches ou jaunâtres, entourées d'une auréole rouge, superficielles et douloureuses. Elles se trouvent sur la muqueuse buccale, siégeant sur la langue, les gencives, le voile du palais ou la face interne des joues et des lèvres (exemple, image ci-dessus). Brûlure, démangeaisons ou picotements précédant l'apparition de l'ulcération. Douleur vive gênant la mastication et l'élocution, plus aiguë les premiers jours.

Je vous laisse découvrir dans cet article, quelques remèdes de grand-mère pour soulager la douleur et se débarrasser des aphtes plus rapidement.

 

Soigner les aphtes avec les remèdes de grand-mère

 

Comment soigner les aphtes

 

Prévenir avec le bicarbonate et le yaourt

Vous êtes ennuyée trop souvent par les aphtes... Faites régulièrement, ou même chaque soir, des bains de bouche au bicarbonate : 1 cuillerée à café dans un verre d'eau. Et mangez un yaourt nature tous les jours : les bactéries Lactobacillus acidophilus qu'il contient aident à prévenir. Elles peuvent d'ailleurs aussi favoriser le guérison.

 

Le thé pour guérir plus vite

Grâce à ses tannins, le thé assèche les aphtes. Il soulage la douleur et favorise leur disparition. Vous pouvez employer le thé noir, ou vert, souvent plus riche en tannins. Deux options d'utilisation... 

Soit vous appliquez directement le sachet de thé humide et refroidi contre l'aphte durant quelques minutes. Soit vous faites infuser le thé (au moins 5 minutes pour une libération maximum des tannins) et vous en badigeonnez l'aphte avec un coton tige. Un remède à appliquer plusieurs fois par jour jusqu'à disparition de la gêne.

 

Des plantes pour calmer la douleur

Les vertus anti-inflammatoires et antiseptiques de ces plantes ont été validées : elles sont de bons calmants contre la douleur provoquée par des aphtes. Vous pouvez simplement en mâcher quelques feuilles du côté de l'ulcération plusieurs fois dans la journée. Autre possibilité : préparez une décoction.

La recette :

mettez 1 petite poignée de feuilles et fleurs de sauge officinale pour 1 litre d'eau ou bien 4 pincées de basilic dans 50 cl d'eau. Faites bouillir 10 minutes. Buvez-en 3 tasses par jour.

Vous pouvez aussi vous servir de cette boisson, froide, en bain de bouche plusieurs fois par jour.

Les bains de bouche de guimauve calment également les douleurs violentes. À raison d'une cuillerée à café de racines infusée durant 5 minutes dans une tasse d'eau bouillante.

 

Les aphtes et l'alimentation

Tant que les ulcérations font mal, évitez tout ce qui peut accentuer les douleurs : fruits acides, vinaigrettes...

Si vous remarquez un lien (variable selon les personnes) entre certains aliments et l'apparition des aphtes, ne tentez plus le diable : ce peut être le cas avec le gruyère, les noix, les cacahuètes, les amandes, les raisins secs, l'ananas, les fraises, les agrumes, les kiwis, les tomates...

Par contre, la solution se trouve peut-être dans votre placard : mettez plusieurs fois de suite du sucre en poudre sur les aphtes. Cela peut être magique, paraît-il.

Même chose avec du jus de citron versé sur la lésion trois à quatre fois par jour. Mais là, ça fait un peut mal sur le moment.

Lire la suite

Régime soupe pour maigrir en 7 jours

6 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

Le régime soupe entraîne une perte de poids rapide et importante. Il permet de perdre 2 à 4 kilos en une semaine. Maigrir, affiner son corps avec le régime soupe, consiste à consommer de la soupe à volonté !

Régime soupe pour maigrir en 7 jours

Mais le principe suivi sur plusieurs jours pouvant être dangereux pour la santé, il est recommandé d'associer la soupe à des protéines maigres (poulet, poisson...) et certain fruits et légumes. Côté boisson, thé non sucré, jus de fruits non sucrés et de l'eau plate.

Il vous suffit de suivre la recette qui suit dans cet article pour réaliser votre soupe bien connue pour ses qualités brûle graisses. Son efficacité est garantie, bien sûr, en respectant le programme qui vous est proposé jour après jour pour une semaine. Mais n'oubliez pas que ce régime est assez rigoureux. Cette soupe est aussi proposé pour les personnes souffrant d'excès de poids, ce qui leur permet de maigrir rapidement avant une intervention chirurgicale.

 

Ingrédients :

1 gros chou vert frisé de 600 g
4 gousses d'ail
300 g d'oignons
3 litres d'eau
2 cubes de bouillon de volaille
200 g de courgettes
1 poivron
1 boîte de tomate pelées
1 branche de persil
200 g de carottes
200 g de navets
150 g de tête de céleri
Assaisonnement : sel, poivre, curry, cumin, 4 épices etc.

 

Préparation de la soupe de régime

1. Couper le chou en morceaux de 3 cm environ et le faire blanchir pendant 20 minutes dans l'eau bouillante salée.
2. Égoutter le chou puis mettre à chauffer 3 litres d'eau avec 2 cubes de bouillon de volaille.
3. Couper tous les autres légumes en petits ou moyens morceaux.
4. Mettre dans l'eau le chou et les légumes (sauf la courgette) et laisser cuire à partir de l'ébullition pendant 45 minutes. Ajouter ensuite la courgette et l'épice choisie.
5. Remettre à cuire 15 à 20 minutes.

 

Explication pour suivre le régime soupe

Pour faciliter le suivi, il est recommandé de démarrer ce régime le lundi de la semaine suivante. Mais n'oubliez pas que c'est un régime assez rigoureux. On vous demandera de manger de la soupe à tous les repas, de manger certains aliments (par exemple : une banane, un steak de bœuf...).
Ne démarrer le régime que si vous êtes sûr(e) de le suivre jusqu'au bout. En fonction de votre activité professionnelle, il sera peut-être plus judicieux d'attendre vos congés pour entamer ce régime, le suivi n'en sera que plus simple.

Durant le programme d'une semaine " brûle graisse ", on va vous demander de manger de la soupe à tous les repas sans exception : matin, midi et soir. Il faudra manger de la soupe autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que vous soyez rassasié ! L'efficacité du régime repose sur la soupe en elle-même, mais également sur le respect du programme de la semaine minceur. N'oubliez pas que l'objectif de cette semaine, c'est de perdre du poids ! Normalement, si vous n'avez pas triché, au bout de 7 jours, vous devriez perdre jusqu'à 2 à 4 kilos.

Programme du régime soupe pour 7 jours

Lundi : à tous les repas soupe à volonté + tous les fruits sont permis sauf les fraises, bananes et fruits très sucrés. Pour les boissons, thé non sucré, jus de fruits non sucrés et de l'eau plate.

Mardi : à tous les repas soupe à volonté + tous les légumes sont permis sauf, les petits pois, le maïs, les haricots secs. Attention aucun fruit.

Mercredi : à tous les repas soupe à volonté + légumes et fruits à volonté.

Jeudi : à tous les repas soupe à volonté + bananes et lait écrémé. Mangez jusqu'à trois bananes avec 2 verres de lait écrémé.

Vendredi : à tous les repas soupe à volonté + 150 g de bœuf ou poulet grillé (sans peau) et 3 tomates.

Samedi : à tous les repas soupe à volonté + 150 g de veau ou de bœuf (ou poulet grillé sans peau) et légumes vert à volonté.

Dimanche : à tous les repas soupe à volonté + une bonne portion de riz complet, jus de fruits non sucrés et légumes vert à volonté.

Important : boissons gazeuses, sucrées et alcools sont formellement interdits. Il ne faut pas sauter de repas. Il ne faut pas quitter la table en ayant encore faim. On maigrit ainsi sans privation. Si vous le désirez, vous pouvez remplacer les tomates et les poivrons par des courgettes, laitues, concombres, moins agressifs pour l'estomac et les intestins très diurétiques et purgatifs.

Après ces 7 jours, si vous n'avez pas triché, vous aurez perdu environ jusqu'à 2 à 4 kilos ! Arrêtez le régime pendant au moins une ou deux semaines, puis recommencez si vraiment vous le désirez.

Lire la suite

Remèdes de grand-mère pour faciliter la digestion

6 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Remèdes de grand-mère

Fortes contractions intestinales, flatulences... sont le signe de troubles abdominaux. Pour faciliter vos problèmes de digestion, vous pouvez suivre ces quelques remèdes de grand-mère qui vous sont proposés dans cet article.

Remèdes de grand-mère pour faciliter la digestion

 

L'estragon (Artemisia dracunculus) favorise la digestion gastrique, combat toutes sortes de spasmes, empêche une infection au niveau interne et aide à l'évacuation des gaz intestinaux.

L'aneth soigne les spasmes intestinaux et les coliques grâce à son huile essentielle. On utilise les feuilles et les fleurs.

L'huile essentielle de l'anis vert stimule les sécrétions digestives. Il est couramment utilisé pour ses caractéristiques odoriférantes, car il permet de masquer le goût désagréable de certaines plantes. On utilise les graines.

La citronnelle (ou mélisse) est un puissant sédatif qui traite les troubles digestifs. Elle a un pouvoir antiseptique et cicatrisant en cas de colites. Antispasmodique, elle réduit les crampes digestives et les flatulences. On utilise les feuilles et les sommités fleuries.

Le giroflier agit comme antiseptique et antispasmodique, en soulageant les troubles digestifs, telles les flatulences et les coliques. On utilise le bouton floral (clou de girofle).

Le mélilot possède une action sédative sur les troubles digestifs et se révèle très efficace contre la colique. On utilise les sommités fleuries.

La sarriette traite les coliques, combat les flatulences et stimule la digestion. On utilise les fleurs. 

Attention ! La sarriette est déconseillée aux femmes enceintes.

Sirop et infusion pour faciliter la digestion

 

Il faut toujours avoir la préparation suivante en prévention d'éventuelles coliques : faites un sirop avec 200 g de sucre et 50 cl d'eau. Après refroidissement, ajoutez 50 cl d'alcool de vin (54°). Mettez dans le mélange une poignée de feuilles et de tiges d'estragon. Filtrez. Mettez en bouteille et laissez ensuite macérer pendant 45 jours. Au moment des spasmes douloureux, buvez un verre à liqueur de se breuvage.

Astuces : cette préparation peut aussi calmer les douleurs des règles. Versez une cuillerée à soupe de fleurs et de feuilles d'aneth, dans 25 cl d'eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes et filtrez. Buvez régulièrement.

Placez une cuillerée à café de graines d'anis vert dans 25 cl d'eau froide. Portez à ébullition et faites bouillir pendant quelques minutes. Hors du feu, laissez infuser pendant 10 minutes et filtrez. Buvez plusieurs fois par jours.

Versez une cuillerée à soupe de citronnelle dans 25 cl d'eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez et buvez une tasse par jour après les repas.

Faites infuser 2 clous de girofle pendant 10 minutes dans une tasse d'eau bouillante. Filtrez. Buvez trois fois par jour.

Mettez une cuillerée à soupe de fleurs de mélilot, dans 25 cl d'eau bouillante. Laissez infuser pendant quelques minutes. Filtrez et buvez 3 tasses par jour, le plus loin possible des repas.

Laissez infuser pendant 10 minutes une cuillerée à soupe de sarriette, dans 25 cl d'eau bouillante. Filtrez et buvez plusieurs tasses par jour de cette préparation.

 

Les symptômes en sont variés :

troubles dyspeptiques (éructations) ; nausées, digestion lente, brûlures, douleurs pseudo-ulcéreuses ; troubles colitiques (constipation, diarrhée, émission de glaires, douleurs abdominale). Toutes ces manifestations sont à considérer avec attention : elles peuvent être bénignes, mais aussi annoncer des complications plus graves, notamment une occlusion intestinale.

Les coliques sont des troubles fréquents qui ne doivent pas être pris à la légère.

Le terme de coliques intestinales englobe tous les signes cliniques entraînant des douleurs au niveau du tube digestif : colites, dyspepsies, gastro-entérites, gastralgies et flatulences. Provoquées par de fortes contractions intestinales, les coliques sont le signe de troubles abdominaux.

Lire la suite
<< < 1 2