" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Revue santé plante bien-être

conseils minceur

Alimentation pour brûler les graisses sans faire de sport

13 Octobre 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

Le matin au réveil, à jeun, c'est la meilleure heure pour brûler les graisses. En effet, pendant la nuit, l'organisme brûle petit à petit ses réserves de sucre immédiatement disponible, puis se met naturellement en lipolyse (phase de dégradation de graisses stockées, afin de les utiliser comme carburant).

Ainsi, lorsque vous vous réveillez, vous êtes naturellement en phase brûle graisses. Donc, si vous soumettez votre corps à une activité physique à ce moment-là, il ira piocher l'énergie dont il a besoin directement dans les capitons !

Alimentation pour brûler les graisses sans faire de sport

Préférez systématiquement les aliments complets et ce, sous toutes les formes : le pain marron plutôt que le blanc, la farine complète de préférence à la raffinée, etc.

Manger un œuf coque au petit déjeuner. Parfait aliment brûle graisse, l'œuf aide même à brûler plus facilement les sucres du reste du repas, plutôt que de les stocker sous forme de graisse.

Le jambon est également un excellent brûle graisse du petit déjeuner : riche en protéines, pauvre en gras (ôtez la couenne blanche), il nourrit son homme tout en l'affinant... et sa femme aussi d'ailleurs !

 

Aliment pour brûler les graisses

Remplacez vos féculents par des légumes verts.

On le répète : non, vous n'aurez pas faim, y compris si vous faites du sport ; et oui, ce sera plus facile à digérer et nettement plus brûle graisses. Si vous tenez à votre ration de céréales (Riz, pâtes...) ou autres aliment bourratif (quinoa, polenta, pommes de terre, haricots secs), libre à vous, mais ne les laissez pas envahir plus d'un quart de votre assiette !

Du fromage ? Oui, mais du frais ! Car il renferme plus d'eau, et donc moins de calories que les fromages affinés.

D'une manière générale, ce qui est simple et naturel (comme du poisson, de la viande, des légumes verts) est compatible avec votre objectif brûle graisses. En revanche, ce qui est travaillé, déjà préparé par les industriels ou ce qu'il n'y a plus qu'à réchauffer est " stocke graisses ".

Mangez du chou rouge. Il favorise la production de deux hormones, l'une brûle graisses, l'adinopectine et l'autre coupe-faim, la leptine.

Les épinards renferment certains composants qui aident le corps à brûler les graisses. Mangez des belles salades de pousses d'épinards ou faites-les fondre à la poêle avec un tout petit peu d'huile d'olive pour en profiter au mieux.

Commandez une assiette du pêcheur. Tous les aliments riches en iode, principalement les poissons et les algues – tout ce qui vient de la mer, en somme – sont les bienvenus dans votre objectif brûle graisses : moules (sans frites, bien sûr !), praires, coques, huîtres, crevettes, bulots, thon, saumon, maquereau, sardine, colin...

Quel est le meilleur dessert brûle graisses ? Les petits fruits rouges et noirs ! Ils sont très pauvres en fructose, un sucre naturel dont la consommation en excès est associée à la prise de poids.

L'ananas est votre ami : ce fruit renferme une quantité surprenante de bromélaïne, qui découpe les grosses protéines, leur permettant ainsi d'être assimilées par l'organisme où elles joueront à fond leurs rôles de coupe-faim minceur.

 

Repas brûle graisse

Vous avez tout le temps faim ? Mangez davantage d'œufs, de jambon, de dinde, de poisson, de viande... dès le petit déjeuner.

Ne traquez pas les graisses alimentaires pour les éliminer au maximum. Bien sûr, il ne faut pas abuser et contrôler les apports en graisses est indispensable, mais il en faut tout de même pour que les cellules fonctionnent correctement... et même pour qu'elles même brûlent les graisses ! Alors, ne vous focalisez pas sur le " 0 % ", cela n'a aucun sens ni aucun intérêt.

Mangez dans des petites assiettes ou des petits bols. Plus le récipient est grand, plus on cherche à le remplir et donc forcément, plus on mange.

Concentrez-vous sur ce que vous mangez. Ne regardez pas la télévision ni votre écran d'ordinateur pendant votre repas, sinon vous risquez d'avaler des bouchées sans même vous en rendre compte.

 

Boissons brûle graisse

Buvez de l'eau minérale riche en calcium. En effet, ce dernier aide à limiter le stockage des graisses dans les adipocytes (les cellules graisseuses).

À table, buvez rien d'autre que de l'eau. Et pas non plus de l'eau aromatisée : juste de l'eau, point ! Au petit déjeuner, du thé. Ou, à la rigueur, si vous préférez, du café, mais nature lui aussi (sans sucre, ni sucrette, ni lait).

Vous pouvez vous accorder un verre de vin rouge par jour. Son fameux resvératrol (polyphénol) entrave la production de nouvelles cellules graisseuses (les adipocytes). Mais, un verre, pas plus !

Prenez du lait entier ou demi-écrémé, mais pas de l'écrémé. Le " gain calorique " avec l'écrémé et assez faible, il faudrait en avaler des litres chaque jour pour que cela soit significatif ! En outre, le lait entier est plus riche, mais pas seulement en gras : il est aussi nettement mieux pourvu en vitamine D, brûle graisses, et en divers composants qui aident à mieux digérer le lait et à ralentir les sucres.

 

Les assaisonnements

Privilégiez certaines " bonnes graisses " : huile d'olive, de noix ou de colza, saumon, maquereaux, noix et amandes, avocat... Les " mauvaises " graisses, elles, sont dotées d'une fâcheuse tendance à s'incruster et à devenir " inertes ", donc difficiles à brûler.

Pensez au paprika. Son goût timide le rend acceptable par toutes les papilles et il permet de gonfler les réserves de vitamine C, laquelle est indispensable pour que l'organisme brûle les graisses.

Épicez vos omelettes et autres préparations avec du chili : le piment " hot " stimule le métabolisme et le pousse à brûler davantage.

Lire la suite

Comment se déshabituer du sucre, réduire sa consommation

27 Septembre 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

Il n'est pas question d'arrêter complètement de manger du sucre, puisque ce dernier est un carburant essentiel. Mais il faut comprendre que les fruits et légumes, les pommes de terre, les céréales et les légumes secs apportent déjà naturellement des glucides qui suffisent à couvrir nos besoins. Votre organisme n'a pas besoin des autres aliments au goût sucré.

 

Comment se déshabituer du sucre, réduire sa consommation

 

7 jours pour vous déshabituer du sucre

 

Réduire au maximum les sucreries. Gâteaux, bonbons, pâtes à tartiner, confitures, chocolat... Seule exception : vous pouvez vous accorder l'équivalent d'un petit peu de miel ou de deux carrés de chocolat noir par jour si vous en éprouvez le besoin. Tout le reste est en trop et doit rester un petit plaisir exceptionnel (une fois par semaine, pas plus, en dehors de cette semaine de détox).

Faire le tri dans les placards. Au début, éliminez tous les sucres et les faux sucres de vos placards. À bannir : le sucre blanc (en poudre, en morceaux...), les sirops (y compris le sirop d'agave), les confitures, crème de marrons, coulis de fruits, caramel... Pensez aussi à éliminer les édulcorants (chewing-gums sans sucres, soda light, sucrettes...), ce sont de faux amis qui n'aident pas à se déshabituer du goût du sucré et perturbent la glycémie. Gardez seulement un pot de miel si vous y tenez.

Une semaine sans sucres ajoutés. Si vous êtes un ou une grosse consommatrice, le pari peut paraître difficile. Faites le test sur une journée en ignorant tous les produits sucrés qui vous tentent : cela permet déjà de vous rendre compte à quel point le sucre a peut-être envahi votre quotidien. Essayez ensuite sur un week-end entier (choisissez-en un sans invitation chez des amis ou au restaurant). Voir que c'est faisable vous donnera envie de prolonger l'expérience, jusqu'à pouvoir tenir une semaine entière.

Il est important de ne pas se lancer dans cette détox du jour au lendemain, mais d'y réfléchir un peu avant, ne serait-ce que pour remplir votre chariot en conséquence au moment de faire vos courses (il faudra prendre le temps de scruter les étiquettes pour opter par exemple pour un coulis de tomates plutôt qu'une sauce qui contient plein de sucres ajoutés).

Adapter ses courses. Pour ne pas vous trompez, achetez un maximum de produits simples et nature : fruits et légumes, fruits secs, poisson et fruits de mer, viande, jambon à la coupe plutôt que sous vide, pâtes, riz complet, pommes de terre, lentilles et autres légumineuses, quinoa, pain complet à la place du pain de mie industriel, yaourts et fromages blancs nature, herbes aromatiques et épices, eaux minérales, etc. Privilégiez les céréales complètes et semi-complètes (pain, pâtes, riz...) qui élèvent moins la glycémie que les céréales raffinées.

Apprécier les saveurs sucrées naturelles. Plus vos papilles sont saturées par le goût du sucre, plus vous avez envie d'en consommer. Il faut donc stopper ce cercle vicieux. En écartant complètement le sucre ajouté de votre alimentation, vous allez pouvoir apprécier davantage les saveurs sucrées naturelles des aliments (comme une simple pomme) et déguster vraiment la pâtisserie que vous vous offrirez de temps en temps.

Au bout d'une semaine " d'efforts ", vous devriez ressentir moins de tentation (ou de frustration) face à un paquet de bonbons ou un pot de pâte à tartiner. Si ce n'est pas le cas, renouvelez à nouveau le programme sur 7 jours.

 

Le sucre en excès est mauvais pour la santé

 

L'omniprésence du sucre dans l'alimentation est accusée d'être l'une des causes de l'augmentation du diabète, de l'obésité, de l'hypertension... et même de la dépression ou de certains cancers. L'excès de sucre permanent pousse en effet le corps à fabriquer trop d'insuline, ce qui favorise le stockage des kilos, mais aussi le vieillissement ou l'inflammation. S'il fait partie des " polluants " qui encrassent notre organisme et favorisent l'apparition de certaines maladies, la bonne nouvelle, c'est qu'il est facile de s'en débarrasser !

Pas question d'une alimentation sans sucres, seulement " sans sucres ajoutés en excès ". Selon les recommandations de l'OMS, le sucre ajouté ne devrait en effet pas présenter plus de 5 % de nos apports caloriques, soit environ 25 g par jour. C'est l'équivalent de 6 c. à thé de sucre en poudre.

Vous êtes accro au sucre ? Un gâteau, quelques carrés de chocolat, c'est la touche qui permet de terminer un repas en beauté ou le petit encart qu'on s'accorde au cœur d'une journée chargée. Ce sucre " plaisir " ne pose pas de problème, à condition de rester exceptionnel. Là où ça coince, c'est que les aliments sucrés sont souvent ceux qui consolent en cas de petit coup de blues ou ce stress, au risque de devenir une habitude.

À ces sucres visibles viennent s'ajouter tous les sucres " cachés " dans les produits industriels (sodas, jus de fruits, laitages, pains et viennoiseries...), y compris les produits salés (plats préparés, sauces, vinaigrettes, pain de mie, etc.).  Sans compter aussi celui qu'on ajoute dans le café, le thé, le yaourt...

Résultat : on frôle aujourd'hui l'overdose.

Lire la suite

Perdre du poids avec le régime hyperprotéiné

27 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

Le régime hyperprotéiné s'adresse aux femmes et aux hommes qui souhaitent perdre du poids rapidement, environ 2 à 3 kilos les cinq premiers jours !

 

Perdre du poids avec le régime hyperprotéiné

La méthode hyperprotéinée basée sur l'acétone : privé de sucres (lents et rapides), l'organisme puise dans ses graisses de réserves. Je vous laisse découvrir ses grands principes...

Elle se passe en trois étapes

1. Des protéines seulement pendant trois à sept jours. Les quantités sont libres. Attention, il faut boire jusqu'à deux litres d'eau par jour pour aider les reins à éliminer les corps cétoniques (les déchets issus de la combustion des graisses).

2. On ajoute des légumes, sans limite de quantité, aux protéines " pures ". Les étapes 1 et 2 sont modulables : deux jours de protéines pures et cinq jours de protéines + légumes, ou le contraire.

3. On stabilise pour ne pas reprendre de poids ! C'est le régime de l'étape 2, complété de féculents, de fruits et de laitages. Il faut bien mentionner que le régime hyperprotéiné n'a pas pour but la prise de masse mais de maintenir la masse musculaire existante pendant que la masse grasse est brûlée.

Combien de kilos perd t'on avec le régime hyperprotéiné

 

La durée de suivi du régime hyperprotéiné est conditionnée par le nombre de kilos à perdre. Pour une phase d'attaque de cinq jours, on peut considérer de façon indicative que la perte de poids est de 2 à 3 kilos. En ce qui concerne la phase de " croisière " elle est estimée à une semaine par kilos perdus. Enfin, la phase de consolidation est évaluée à 10 jours par kilos perdus.

Il faut compter en moyenne deux mois et demi pour perdre 10 kilos, puis 3 mois et demi de consolidation, soit six mois de régime.

Attention aux écarts :
particulièrement strict, ce régime n'autorise aucun écart pendant les deux premières étapes (régime de protéines pures et régime mixte), sous peine de tout faire capoter... et de repartir à zéro. Par contre, les écarts sont tolérés lors de la phase de stabilisation et de retour à la normale. Il suffit de les compenser par des séquences de régime de protéines pures...

 

Quoi manger pour un régime hyperprotéiné

 

À la première étape, les aliments riches en protéines sont les seuls autorisés : viandes maigres, volailles sans la peau, poissons, abats, œufs, fruits de mer, laitage à 0 % de matières grasses, lait écrémé...

Ou alors les sachets hyperprotéinés. Dans l'étape mixe, les légumes sont les bienvenus surtout ceux à faible teneur en glucides (courgettes, tomate, haricots verts, poireaux, choux, salades...). Les féculents (pommes de terre, pâtes, pois riz, lentilles, pain...) ne sont pas autorisés à ce stade, mais le sont lors de la consolidation avec les fruits et les laitages.

Comment ne pas reprendre les kilos perdus

 

Pour ne pas reprendre les kilos perdus lors du régime hyperprotéiné, la stabilisation est indispensable. Elle consiste à compléter le régime alimentaire de la phase mixte avec des aliments jusqu'alors interdits pour arriver à un régime alimentaire plus proche de la " normale ".

Avantage : il suffit ensuite de réintroduire des étapes de protéines pures dans son alimentation de façon ponctuelle ou régulière pour compenser d'éventuelles prises de poids ou des excès alimentaires.

Le régime hyperprotéiné est-il pour vous ?
Si vous aimez manger en quantité, si vous voulez manger quand vous voulez, si vous êtes pressé(e) de perdre vos premier kilos, si vous êtes motivé(e) et patient(e).

Attention : oubliez ce régime si vous avez des problèmes rénaux, du diabète, si vous êtes de nature constipée ou si vous n'êtes pas carnivore.

Lire la suite

Homéopathie pour maigrir, perdre du poids

9 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

L'homéopathie serait la solution efficace pour maigrir d'où on veut, facilement... et pour longtemps. Ventre plat, fringales, rétention d'eau, cellulite : voici les solutions homéopathiques.

 

Homéopathie pour retrouver un ventre plat

Homéopathie pour retrouver un ventre plat

 

Des rondeurs au niveau du ventre ? Pas de panique ! Certains remèdes homéopathiques permettraient de retrouver un joli ventre plat en agissant, non pas directement sur la perte de poids, mais plutôt sur le transit (en limitant les ballonnements, notamment).

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Lycopodium 5CH (haut du ventre gonflé), Carbo Vegetabilis 5CH (bas du ventre gonflé) ou China Rubra 5CH (si tout le ventre est gonflé).

Posologie : 2 granules trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après.

À noter : le traitement doit être arrêté quand les ballonnements disparaissent.

Homéopathie pour affiner sa taille

Homéopathie pour affiner sa taille

 

Envie d'une taille plus svelte ? Ce serait possible avec l'homéopathie ! Quelques gouttes de traitement permettraient d'affiner cette zone " à risque " sans efforts.

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Piloselle (teinture mère). Posologie : 20 gouttes 3 fois par jour (nature ou diluée dans un peu d'eau), pendant 3 semaines. À noter : il faut respecter une semaine d'arrêt entre deux cures.

Bas du ventre, hanches, cuisses : vous avez tout essayé pour éliminer les rondeurs qui s'y sont accumulées, en vain... Pourquoi ne pas essayer l'homéopathie ?

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : thuya Occidentalis 5 CH. Posologie : 2 granules trois fois par jour (de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après), 1 semaine par mois. À noter : le traitement peut être renouvelé si les rondeurs persistent.

 

Homéopathie contre les fringales

Selon notre spécialiste, l'homéopathie pourrait permettre de limiter les fringales.

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Anacardum orientalis 9 CH (fringale liée au stress), Ignatia amara 5 CH (fringale liée à l'ennui) ou Antimonium Crudum 9 CH (envie de grignoter en permanence).

Posologie : Anacardum orientalis 9 CH : 2 granules dès que l'envie de grignoter apparaît - Antimonium Crudum 9 CH et Ignatia amara 5 CH : 2 granules trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant le repas, ou une heure après.

À noter : le traitement doit être arrêté quand les fringales disparaissent.

Homéopathie contre la rétention d'eau
Homéopathie contre la rétention d'eau

 

Vous surveillez votre ligne mais n'arrivez pas à mincir ? Il peut s'agir de rétention d'eau. Explication : quand l'organisme ammagasine plus d'eau qu'il n'en élimine, il gonfle... et ça pèse lourd sur la balance !

Ce qu'il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Natrum Sulfuricum 5 CH (rétention d'eau généralisée), ThuyaOccidentalis 5 CH (rétention d'eau au niveau des fesses et des cuisses).

Posologie : 2 granules trois fois par jour (de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après), 1 semaine par mois. À noter : le traitement peut être renouvelé si la rétention d'eau persiste.

 

Homéopathie pour drainer

Un bon drainage est la clé d'un régime efficace ! Foie, reins, peau, circulation sanguine, " il diminue les facteurs polluants ".

Il est aussi conseillé de consulter un médecin homéopathe qui établira un traitement adapté à votre profil. " L'homéopathie est une médecine de la personne qui tient compte des caractéristiques de chacun [morphologie...]", insiste le spécialiste. En clair : le régime homéopathique qui fonctionne chez votre voisine ne marchera probablement pas sur vous !

 

Nombreux bienfaits de l'homéopathie sont encore à l'étude...

L'homéopathie suscite de nombreuses polémiques. Certains ne jurent que par cette médecine, tandis que d'autres la refusent catégoriquement ! En fait, il existe très peu, voire pas, d'études démontrant ses réels bienfaits... même sur l'amincissement. "

Il n'y a pas eu encore d'études randomisées parce qu'il n'y a pas un, mais plusieurs médicaments conseillés dans la perte de poids ", explique le Dr Albert-Claude Quemoun. Cependant, il ajoute : " j'ai déjà vu des femmes perdre jusqu'à 20 kilos en associant homéopathie, alimentation saine et activité physique ".

Lire la suite

Comment utiliser le citron pour maigrir

8 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

Le citron associé à une bonne alimentation, va naturellement purifier votre organisme du fait de son action amaigrissante et détoxifiant. Brûle graisse, il peut être utilisé afin de vous aider à vous débarrasser des kilos en trop, notamment dans le cadre d'un régime alimentaire couplé à une pratique sportive.

Alors si vous souhaitez vous sentir mieux dans votre corps, mettez du citron dans votre assiette !

Recette au jus de citron pour maigrir

Comment utiliser le citron pour maigrir

Rien de plus simple pour réaliser une tisane brûle graisse. Procurez-vous un citron jaune ou un citron vert et de l'eau chaude. Dans une tasse ou un bol, versez l'eau et le jus d'une moitié de citron, puis buvez cette décoction.

L'idéal est de la consommer le matin à jeun, après le lever. Durant la journée, vous pouvez également consommer de l'eau tiède ou à température  additionnée de jus de citron.

Pour booster d'autant plus les effets de cette tisane brûle graisse au jus de citron, il est possible de rajouter du miel, du thé vert ou encore un petit morceau de gingembre frais découpé en fines lamelles.

Attention : pas d'abus si vous avez des maux d'estomac où des problèmes rénaux.

 

Bienfaits du citron

Il possède de nombreux bienfaits pour la santé. Il renferme des bios flavonoïdes et autres antioxydants de choix, mais également une multitudes de vitamines notamment la vitamine C.

Cet agrume est également efficace pour lutter contre les kilos en trop et la graisse abdominale afin de retrouver un ventre plat. En plus de son action brûle graisse, il possède un effet détoxifiant et coupe-faim, très utile pour perdre du poids.

Lire la suite

Régime à 1200 calories : menu type

7 Août 2021 , Rédigé par Revue santé plante bien-être Publié dans #Conseils minceur

Pour maigrir efficacement, la meilleure méthode doit comporter toutes les familles d'aliments, ne pas dérégler le corps, être rassasiante, car la faim est l'ennemie des régimes, et préserver les goûts de chacun. On préconise de commencer à 1200 calories par jour, au moins 2 à 3 semaines, pour débuter la perte de poids sans carences ni fonte musculaire.

Puis on passe à un palier prolongé de 1500 calories jusqu'au poids désiré (un homme commencera à cette étape). Enfin, on " atterrit " à 1800 calories pour se stabiliser. À long terme, si le poids est stable, on peut aller à 2000 calories par jour.

 

Régime à 1200 calories : menu type

 

Menu type à 1200 calories par jour

 

À quoi donne droit le menu à 1200 calories ? On mange de tout, avec assez d'aliments rassasiants riches en protéines. Et on ne boit pas de boissons sucrées.

Un petit déjeuner complet

(250 à 300 calories) : un laitage (un verre de lait demi-écrémé, un yaourt nature ou un bol de fromage blanc à 0 %), un fruit ou un verre de " vrai " jus, 2 tartines de pain avec 5 g de beurre ou 30 g de céréales. Si vous n'avez pas faim, emportez un fruit et deux biscuits type petit-beurre pour 11 heures.

Au déjeuner

Un sandwich de temps à autre est possible, mais ne doit pas être la règle. Il faut un repas complet (400 à 500 calories) : des crudités (1 c. à soupe de vinaigrette maximum), environ 100 g de viande ou de poisson ou 2 œufs, généreusement accompagnés de légumes et de 100 g (cuits) de féculents (2 c. à soupe de riz ou légumes secs, 2 pommes de terre moyennes ou 2 tranches de pain), un laitage allégé et un fruit. Pour accompagner les légumes, vous pouvez faire une sauce tomate maison avec très peu d'huile ou mettre 1 c. à soupe de crème allégée à 15 %.

Dans l'après-midi

Prenez une collation (environ 100 calories) avec un fruit ou deux biscuits secs, ou 10 à 12 amandes.

Le dîner doit être assez léger

(300 à 400 calories) : une part de viande ou de poisson, ou 2 œufs, avec beaucoup de légumes, un laitage allégé et un fruit si vous avez encore faim. Éventuellement, savourez 1 ou 2 carrés de chocolat. Si vous adorez les légumes et vous sentez bien, vous pouvez poursuivre cette phase 1 ou 2 mois (dans l'idéal jusqu'à avoir perdu au moins 30 % de votre excès de poids). En revanche, si les féculents vous manquent, passez un peu plus vite à l'étape 1500 calories.

Menu type à 1500 calories par jours

 

Qu'ajoute-t-on pour le menu à 1500 calories ?

Vous restez sur la même base et ajoutez 300 calories par jour soit en mangeant un peu plus de pain, de féculents ou de produits sucrés, soit en vous offrant un extra (fromage ou verre de vin).

Au petit déjeuner

Vous pouvez manger 70 g de pain avec 10 g de beurre et une pointe de confiture, ou 5 biscottes, ou 40 g de céréales avec le lait ou le fromage blanc.

Au déjeuner

150 g de féculents cuits ou deux belles tranches de pain.

Au dîner

vous pouvez ajouter des féculents (50 g) ou une tranche de pain. Un peu plus de sucre signifie par jour 2 morceaux dans vos thés ou cafés, ou un plaisir (ou deux si vous n'utilisez pas les morceaux de sucre) comme deux carrés de chocolat, une crème caramel ou chocolat...

 

Conseils pour débuter un régime

 

Avant tout, il faut comprendre pourquoi on a pris du poids. Ce peut être à cause des régimes, de la gourmandise, de la sédentarité, mais aussi en raison d'un problème de santé, un problème psychologique, ou suite à une prise de médicaments.

Faire le point avec son médecin est important. Ensuite, il faut le déclic de vraie motivation pour avoir envie de changer de façon durable votre comportement alimentaire. Car il faut également de la motivation pour décider de manger moins gras, moins sucré : on va la trouver dans le désir de changer de vie, le plaisir de manger sainement, de se sentir mieux dans sa peau.

 

Les risques des régimes

 

La plupart des régimes sont trop restrictifs (500 à 1000 calories par jour) ou déséquilibrés. Certes, au début, ils permettent une belle perte de poids. Mais une fois le régime arrêté, les kilos reviennent vite et parfois plus nombreux ! Car, dès que vous diminuez trop votre apport calorique, le corps se défend. Il va chercher les calories qui lui manquent dans les muscles et il économise ses dépenses caloriques.

Lorsque vous vous remettez à manger, c'est le classique phénomène de yo-yo avec reprise de poids. Au fil des régimes, votre corps dépense moins de calories, devient plus gras et de moins en moins musclé.

Quels régimes éviter ?

Tous les régimes qui suppriment des familles d'aliments induisent des carences en vitamines, minéraux, oligo-éléments, potentiellement néfaste pour la santé (un risque de déminéralisation des os, par exemple), ainsi qu'une fatigue parfois importante. Un bon régime ne doit pas fatiguer.

Lire la suite
1 2 > >>